14 févr. 2016

"La Face cachée de Margo", John Green.


Chez Gallimard ; dans la collection SCRIPTO (2014)
Titre Version Originale : Paper Towns
Genre : Jeunesse, Aventure, Suspense.
Selon nous : A partir de 13 ans.

Résumé : Margo Roth Speigelman, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit.
Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n'apparaît pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s'en rapproche, plus Margo semble lui échapper...














MON AVIS : 

Amandine★★★★★

La Face cachée de Margo est le troisième roman de John Green que je lis, l'année dernière j'ai découvert Qui es-tu Alaska ?, Will&Will (tu peux consulter notre chronique commune ) ainsi que Flocons d'amour, ces derniers co-écrit avec d'autres auteurs. Et j'avais adoré ! C'est donc avec enthousiasme que j'ai débuté ma lecture.

Dès les premières lignes, j'ai trouvé Quentin, le personnage principal, très sympathique et attachant. Aussi, j'ai beaucoup apprécié ses amis, Radar et Ben, qui apportaient beaucoup de légèreté dans le roman. Leur présence est importante, elle semble montrer à quel point l'amitié peut être intarissable.
Margo est typiquement le genre de personnage qui me plaît; jeune fille audacieuse, mystérieuse légèrement arrogante mais empreinte d'une certaine sensibilité.

Dans ce roman, j'ai retrouvé une des particularités des livres de John Green ; l'humour. Énormément de répliques m'ont fait rire ! Essentiellement celles de Ben.

Dès le deuxième chapitre, Margo me paraît complètement déjantée, ce qui est pour moi vraiment positif !

L'admiration que Quentin lui témoigne est saisissante, et au début j'ai presque trouvé cela embarrassant. Mais après réflexion... l'Amour n'a pas de limites ! Quentin se retrouve embarqué dans de multiples périples, et tout comme lui, j'ai eu du mal à décrocher. Margo exerce un réel pouvoir sur nous !

L'ambiance est agréable, mais la tension est palpable. J'ai ressenti les moindres émotions de Quentin; j'ai ri et j'ai eu peur en même temps que lui. Et j'ai également partagé ses angoisses. 

Au fil des pages le titre du livre prend sens; peu à peu, le lecteur découvre des bribes d'une "autre" Margo. 
Vers la fin du roman, mon cœur battait la chamade, j'avais hâte d'en finir tellement j'étais impatiente de connaître la fin !

Néanmoins, même après ce parcours d'environ quatre cent pages, Margo m'est toujours aussi mystérieuse et incompréhensible. Elle demeure un personnage extrêmement compliqué. 

John Green a lui aussi son talent inchangeable ; nous faire revivre des souvenirs et des émotions de l'adolescence et mettre des mots justes sur des choses, qu'à l'époque nous n'avons pas su expliquer. Ses livres nous donnent envie de vivre, de profiter et d'être jeune, encore et encore. Et c'est cela les rend totalement addictifs !

Il ne me reste plus que Le Théorème des Katerine à découvrir, après je croiserai les doigts pour que John Green me surprenne à nouveau ! 

1 commentaire:

  1. j'ai beaucoup aimé ce roman même si j'ai été un peu déçue par la fin :)

    RépondreSupprimer